Comment éduquer nos plus jeunes en vue de leur offrir un avenir meilleur ?

silhouette of a happy children and happy time with sunset.

Malgré toutes les avancées scientifiques, l’homme est incapable de prédire l’avenir. Personne ne sait à quoi ressemblera le monde d’ici dix ans, encore moins d’ici vingt ans, et surtout pas d’ici cinquante ans. Comment préparer alors nos jeunes aux réalités d’un monde que nous ignorons aujourd’hui ?

Pour répondre à cette question, une solution s’impose : Enseigner et apprendre à nos enfants des valeurs et des qualités intemporelles qui leur permettront de s’épanouir et de réussir en tant qu’êtres humains dans n’importe quel environnement.

Concrètement, il est indispensable de commencer à relever le défi d’offrir une éducation à nos enfants qui ne tire pas de l’objectif de leur réussite économique sa raison d’être mais qui leur enseigne les compétences nécessaires favorisant leur épanouissement personnel afin de leur permettre de se retrouver et d’agir dans un monde qui évolue et qui continuera à évoluer de plus en plus vite.

Former les plus jeunes avant tout à devenir des êtres épanouis

On ne peut que constater qu’aujourd’hui, nombreux sont ceux qui ont l’impression de subir le changement plutôt que de se laisser porter par lui ou de le guider. Ceci est dû au fait que dans les enseignements dispensés à nos enfants prédomine la quête de faire d’eux des travailleurs utiles au système économique plutôt que de faire d’eux des êtres accomplis. Cependant, cette quête est sans issue car il est d’une part impossible de connaitre les réalités et les métiers du monde de demain et d’autre part car notre efficacité quant au bien-être que nous apportons aux autres et à la société passe d’abord par notre capacité à nous le procurer à nous-même. Il faut donc radicalement changer d’approche dans la manière dont nous éduquons nos plus jeunes.

En effet, des êtres humains épanouis, qui se connaissent eux-mêmes, qui savent s’aider et aider les autres et qui ont appris à mettre leurs idées en action seront utiles à la société peu importe les circonstances de l’époque à laquelle ils vivront. Dans ce cadre, l’apprentissage de la gestion de conflits, de la communication non-violente, de l’empathie, de la gestion du stress et de bon nombre d’autres techniques de développement personnel doivent impérativement être intégrées dans tout cursus qui a vocation à préparer nos plus jeunes aux réalités du monde de demain. Car si nous ne savons pas à quoi ressemblera le monde d’ici là, il n’y a aucun doute que les compétences humaines et interpersonnelles continueront à jouer un rôle de premier plan et à impacter in fine la réussite de nos enfants. Il est donc grand temps d’inclure ces apprentissages dans les cursus scolaires dès le plus jeune âge.

Aujourd’hui, avec un marché du travail en perpétuelle évolution et des personnes le plus souvent mal éduquées à y faire face, les souffrances liées au travail sont devenues une réalité quotidienne dans les entreprises. Dans ce contexte, il est possible de constater le plus souvent un manque d’équilibre entre la vie personnelle et professionnelle qui renvoie au manque d’apprentissages en vue de la réalisation d’une vie épanouissante et équilibrée entre le travail et l’accomplissement personnel de soi. Difficultés d’adaptation à un environnement de plus en plus mouvant, perte de sens par rapport au travail, parfois même de la vie sont autant d’indicateurs que notre modèle d’éducation doit être entièrement repensé.

Promouvons les bonnes valeurs qui créent de la richesse pour le bien-commun

Il ne s’agit pas de remettre en cause l’apprentissage de compétences fondamentales permettant l’exercice de métiers qui auront vocation à continuer à exister dans l’avenir. Mais la promotion de techniques d’apprentissage visant au développement personnel des enfants est aujourd’hui indispensable pour concevoir un monde meilleur, où l’argent, le narcissisme et le succès personnel de chacun ne sont pas les seules valeurs qui vaillent, mais dans lequel nous concevons la valeur de notre propre bonheur personnel à travers l’utilité que nous avons pour la communauté, dans l’entraide, l’empathie, l’esprit critique mais bienveillant et les valeurs altruistes. Au-delà de l’apport indiscutable d’une telle approche pour la société, devenant plus ouverte et plus tolérante, Il s’agit de même de la meilleure manière à donner un sens et un grand sentiment d’accomplissement à sa propre vie.

Dans toutes nos interactions sociales et donc à commencer par nos modèles d’éducation, nous devons mettre l’humain et son développement personnel au centre de nos préoccupations. Avec des êtres humains épanouis, capables d’agir dans l’empathie, l’entraide, le changement, la bienveillance et l’amour, la puissance de nos capacités communes nous permettra de relever tous les défis que l’avenir nous réservera. Et ce constat nous permet d’agir à cette fin dès aujourd’hui.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s