La nécessaire réconciliation entre savoir-faire et savoir-vivre

1044061-000_qp4kg

Quand je suis allé à l’école, ils m’ont demandé ce que je voulais être quand je serais grand. J’ai répondu heureux. Ils m’ont dit que je n’avais pas compris la question, j’ai répondu qu’ils n’avaient pas compris la vie. – John Lennon

A l’heure où l’acquisition de compétences se cantonne principalement à l’apprentissage d’un savoir-faire destiné à « apprendre un métier » et à nourrir le système économique, le savoir-vivre est trop souvent négligé. Pourtant, comment se fait-il que nous portons aussi peu d’importance dans l’éducation de nos enfants à développer leurs compétences humaines et à leur donner les réels outils et le goût à améliorer le monde dans lequel nous vivons?

Continue reading

Advertisements

La démocratie en perte de vitesse: pourquoi et comment y remédier?

democratie-citoyenne.jpg

L’adhésion des citoyens au système de représentation démocratique est en perte de vitesse depuis plusieurs années, voire décennies, dans de nombreux pays en Europe et à travers le monde. Ceci a plusieurs raisons aussi bien d’ordre politique que d’ordre socio-économique, qui sont liées entre elles mais que je me permets de séparer dans le présent développement pour essayer d’apporter davantage de clarté à l’exposé. De ce fait, je me cantonnerai aux raisons principalement politques expliquant le désengagement du citoyen de la sphère publique.

De prime abord, ce désengagement de nature politique s’explique par un sentiment de ras-le-bol plus ou moins généralisé à l’égard des partis politiques établis qui tentent à intervalles réguliers d’élections de prôner le changement ou le renouvellement alors que les personnalités qui le représentent sont souvent aux responsabilités depuis une dizaine, voire une vingtaine d’années, sinon davantage. Dans ce contexte, le vote sanction contre le système politique en place voire l’abstention deviennent de plus en plus des moyens par lesquels le citoyen exprime son mécontentement avec souvent une désillusion à l’égard du système politique qui ne peut nous laisser indifférente.

Continue reading

Interdire la propagation des fake news : nécessité ou fausse bonne idée?

fakenews_0

Les fake news ont pris beaucoup de place dans le débat public depuis l’élection de Donald Trump en automne 2016. Par « fake news », il faut entendre des informations délibérément fausses ou truquées émanant d’une personne ou d’un organisme d’information afin d’obtenir un avantage financier ou politique.  En effet, le président des Etats-Unis est soupçonné d’avoir largement profité d’une campagne de désinformation très massive pendant la période électorale ayant permis son accession au pouvoir, du moins selon ses détracteurs. S’y ajoutent encore les accusations d’infiltrations russes dans la campagne électorale américaine qui auraient largement contribué à accentuer la propagation de mauvaises informations sur Internet à l’avantage du magnat de l’immobilier. Continue reading

Réforme du code du travail par ordonnances: Le signe d’une Ve République à bout de souffle?

2116483_code-du-travail-pourquoi-macron-met-en-scene-la-signature-des-ordonnances-web-tete-030603865877 (1)

La réforme du code du travail par ordonnances voulue par le président de la République Emmanuel Macron a beaucoup fait parler d’elle au cours des dernières semaines. Le Gouvernement y voit un élément d’efficacité afin de réformer rapidement le code du travail alors que l’opposition dénonce un déni démocratique consistant à court-circuiter le Parlement et à inhiber le débat démocratique sur ce sujet hautement explosif du droit du travail.
Continue reading

Nation-Branding: Un moyen efficace pour promouvoir l’image du Luxembourg à l’étranger?

78861-GomB_CKO3Wqzc1yuaRapwA (1)

Depuis 2013, le Luxembourg conçoit une image de marque sous la forme du « nation-branding » sensée promouvoir les atouts du Luxembourg à l’international.
Après une période de réflexion de douze mois, l’ouverture, la fiabilité et le dynamisme ont été retenus comme principales caractéristiques du pays. Autour de ces trois critères a été présenté en octobre 2016 un logo « Luxembourg, Let’s make it happen », qui est sensé incarner ces valeurs et qui est désormais mis en avant sur de nombreuses communications officielles. Continue reading

Tentative de réflexion sur quelques notions essentielles de la vie

IMG_0469

Le bonheur

Le bonheur remplit l’homme de joie et repose sur sa capacité à être bienveillant à son propre égard comme à l’égard des autres. Le bonheur est protéiforme et il n’existe pas de formule magique pour devenir heureux.

Toutefois, le bonheur se nourrit de l’énergie que l’être humain dégage en interaction avec les autres. Cette interaction est souvent caractérisée par le partage sans attente de retour. En ce sens, le bonheur passe par la sociabilité de l’homme et sa volonté à puiser de l’énergie des relations humaines qu’il entretient. Quant à sa survenance, le bonheur est exogène à la volonté de l’homme, mais ce dernier peut œuvrer au quotidien afin que le bonheur vienne le remplir tôt ou tard, le plus souvent quand il ne s’y attend pas, avec une imprévisibilité qui le surprend agréablement le moment venu.

Continue reading

La présidentielle polluée par la médiocrité des débats et un climat d’indifférence face à l’extrémisme

XVM8d62521c-2bec-11e7-aee4-98c78486978d

Alors que la France choisit son futur président dimanche prochain, l’indifférence de nombreux citoyens mais aussi responsables politiques et acteurs de la société civile face à l’issue de cette élection présidentielle est clairement inquiétante. Il convient de mentionner à ce titre Jean-Luc Mélenchon, qui, inconscient de la responsabilité qui est la sienne en ayant recueilli 20% des suffrages au premier tour, se perd dans une tentative d’explication malaisée consistant à dire que le Front national est une très grande menace mais que lui à titre personnel n’appelle pas à voter pour Emmanuel Macron. Continue reading