La fin de l’ordre occidental oblige l’Europe à prendre son destin en main

Trump-EU-Europe-protectionist-742915.jpg

L’élection de Donald Trump signe aujourd’hui le début d’une nouvelle ère dans les relations entre l’Europe et les Etats-Unis et met un terme à l’ordre occidental construit par les Américains depuis la fin de la seconde guerre mondiale. Cet ordre avait d’abord été pensé pour faire face à un monde bipolaire dans lequel les Etats-Unis ont assumé leur leadership sur l’Occident afin de se protéger contre la propagation du communisme. Après l’effondrement de l’Union soviétique, il a évolué vers une hégémonie totale des Etats-Unis sur le monde jusqu’à la crise financière de 2007. Aujourd’hui, cet ordre semble définitivement compromis, suscitant des inquiétudes de part et d’autre mais ouvrant aussi de nouvelles opportunités, notamment pour l’Europe.  Continue reading

Advertisements