La présidentielle polluée par la médiocrité des débats et un climat d’indifférence face à l’extrémisme

XVM8d62521c-2bec-11e7-aee4-98c78486978d

Alors que la France choisit son futur président dimanche prochain, l’indifférence de nombreux citoyens mais aussi responsables politiques et acteurs de la société civile face à l’issue de cette élection présidentielle est clairement inquiétante. Il convient de mentionner à ce titre Jean-Luc Mélenchon, qui, inconscient de la responsabilité qui est la sienne en ayant recueilli 20% des suffrages au premier tour, se perd dans une tentative d’explication malaisée consistant à dire que le Front national est une très grande menace mais que lui à titre personnel n’appelle pas à voter pour Emmanuel Macron. Continue reading

Advertisements