La lutte contre la précarité des jeunes: un enjeu de survie pour notre société

APL-le-gouvernement-veut-réduire-les-aides-pour-les-travailleurs-précaires-de-moins-de-25-ans.jpg

Jamais depuis la fin des grandes guerres en Europe, nos sociétés démocratiques ont été confrontées à tant de remises en cause qu’aujourd’hui. Les valeurs sur lesquelles elles reposent n’inspirant plus confiance, de plus en plus de personnes, notamment les plus jeunes, basculent dans la radicalité politique, qu’elle soit religieuse ou d’extrême droite. Les raisons de ces basculements sont multiples, et toutes les causes ne pourront être traitées dans le présent développement. Il y en a toutefois une qui me semble tout à fait essentielle et que j’aimerai aborder dès à présent, il s’agit des inégalités croissantes intergénérationnelles qui entrainent une précarité des jeunes et menacent, pas exclusivement, mais toutefois dans une large partie, nos démocraties et leurs valeurs aujourd’hui.

Continue reading

Advertisements

Déchéance de nationalité : Quand les symboles paralysent la République

827197-francois-hollande-arrive-a-versailles-pour-un-discours-face-au-congres-le-16-novembre-2015-620x330

Dans un article publié suite aux attentats du 13 novembre, j’avais mis en garde contre les conséquences de moyen et de long terme que peut engendrer le traumatisme des massacres perpétrés ainsi que contre le fait de prendre des mesures dans l’instantanéité qui dépassent la proportion et le cadre du « strictement nécessaire » sur lequel est fondé notre Etat de droit. Malheureusement, la proportion n’a pas été au rendez-vous dans la période suivant les attentats. Les annonces du président de la République lors du Congrès de Versailles du 16 novembre, qui nous entrainent vers une révision constitutionnelle ni souhaitable, ni nécessaire, en sont la meilleure preuve. Continue reading

Après la colère et l’indignation, place à la réflexion et à la proportion

Eugène_Delacroix_-_La_liberté_guidant_le_peuple

Le choc est immense. Paris, la France et au-delà le monde entier ont été marqués par les évènements de vendredi dernier. L’indignation et la colère montent envers les terroristes. La misère qui a envahi Paris est terrible, les morts déplorables et la souffrance de leurs proches est tant insupportable qu’inimaginable. Cependant, en dépit de ces émotions extrêmes, le débat public doit être réfléchi et les actions proportionnées.

Continue reading

Les mensonges des industriels de l’automobile: Une manipulation cofinancée à grands frais par l’Etat

diesel-addiction-can-be-dangerous-cartoon-courtesy-cse-india

Pour que ce soit dit dès le début: les voitures, qu’elles roulent au diesel ou au carburant, polluent, ce n’est pas un secret. Cependant, les mensonges que les industriels du secteur veulent nous faire croire nous amènent à faire des choix qui ne sont pas réellement effectués en toute connaissance de cause. Le récent scandale impliquant le constructeur allemand Volkswagen, qui a équipé un de ses moteurs diesel d’un logiciel diminuant frauduleusement les émissions polluantes lors des contrôles d’homologation, et dont environ 11 millions de véhicules ont été équipés à travers le monde, n’est qu’une partie de la désinformation généralisée qui règne sur le sujet. Continue reading

La crise migratoire signe l’arrêt de mort de la solidarité européenne

immig

© Ammer Dessin d’Ammer, Pays-Bas.

Les migrations humaines sont aussi vieilles que l’humanité elle-même. De tout temps, l’homme a migré vers des terres nouvelles, dans l’espoir d’un avenir meilleur. En même temps, la migration des peuples est, et a toujours été, reçue dans l’opinion publique avec méfiance et mépris. Nous naissons dans un pays et y vivons souvent depuis notre existence sur terre, par conséquent il n’y a aucune raison que d’autres ne fassent pas pareil. L’histoire nous a appris que nous vivons à des époques très dangereuses lorsque l’étranger est considéré comme l’ennemi à travers une réticence voire une peur ou haine qu’il peut inspirer à large échelle.

Continue reading

Why the holding of the Greek referendum was not a political mistake

high_ta6c938e

I have lately been struck by several comments of diverse political observers, from law professors to economists, who considered the holding of the Greek referendum, seeking whether Greek citizens accepted or not further austerity measures put forward by the European Institutions, to have been a political mistake. If such a view might seem justified at first glance, it is however in reality simplistic and therefore incorrect, discrediting inadequately the Greek government on this precise point. The aim of this very short and modest blog post is to rectify an incorrect affirmation in the context of the Greek referendum which was held on July 12th. Some readers might ask themselves about the accuracy or relevance of such a comment right now, but I consider it to be important, no matter how one might evaluate the overall work of the Greek government over the last nearly 8 months, not to fall into an oversimplified view of what has to be considered as a very difficult and complex situation.
Continue reading