Les mensonges des industriels de l’automobile: Une manipulation cofinancée à grands frais par l’Etat

diesel-addiction-can-be-dangerous-cartoon-courtesy-cse-india

Pour que ce soit dit dès le début: les voitures, qu’elles roulent au diesel ou au carburant, polluent, ce n’est pas un secret. Cependant, les mensonges que les industriels du secteur veulent nous faire croire nous amènent à faire des choix qui ne sont pas réellement effectués en toute connaissance de cause. Le récent scandale impliquant le constructeur allemand Volkswagen, qui a équipé un de ses moteurs diesel d’un logiciel diminuant frauduleusement les émissions polluantes lors des contrôles d’homologation, et dont environ 11 millions de véhicules ont été équipés à travers le monde, n’est qu’une partie de la désinformation généralisée qui règne sur le sujet. Continue reading

Advertisement

La crise migratoire signe l’arrêt de mort de la solidarité européenne

immig

© Ammer Dessin d’Ammer, Pays-Bas.

Les migrations humaines sont aussi vieilles que l’humanité elle-même. De tout temps, l’homme a migré vers des terres nouvelles, dans l’espoir d’un avenir meilleur. En même temps, la migration des peuples est, et a toujours été, reçue dans l’opinion publique avec méfiance et mépris. Nous naissons dans un pays et y vivons souvent depuis notre existence sur terre, par conséquent il n’y a aucune raison que d’autres ne fassent pas pareil. L’histoire nous a appris que nous vivons à des époques très dangereuses lorsque l’étranger est considéré comme l’ennemi à travers une réticence voire une peur ou haine qu’il peut inspirer à large échelle.

Continue reading

Why the holding of the Greek referendum was not a political mistake

high_ta6c938e

I have lately been struck by several comments of diverse political observers, from law professors to economists, who considered the holding of the Greek referendum, seeking whether Greek citizens accepted or not further austerity measures put forward by the European Institutions, to have been a political mistake. If such a view might seem justified at first glance, it is however in reality simplistic and therefore incorrect, discrediting inadequately the Greek government on this precise point. The aim of this very short and modest blog post is to rectify an incorrect affirmation in the context of the Greek referendum which was held on July 12th. Some readers might ask themselves about the accuracy or relevance of such a comment right now, but I consider it to be important, no matter how one might evaluate the overall work of the Greek government over the last nearly 8 months, not to fall into an oversimplified view of what has to be considered as a very difficult and complex situation.
Continue reading

Quand l’Europe solidaire rend la Grèce solitaire

3500

La construction européenne entre dans une phase décisive de son existence, qui semble plus que jamais menacée par un manque de ce qui a toujours constitué la clé de son succès; la solidarité. Nous sommes certes dans une époque différente avec un contexte politique différent d’il y a à peu près cent ans, mais il se trouve que les livres d’histoire nous ont appris à quel point l’humiliation du peuple allemand après le traité de Versailles de 1919, humiliation aussi bien financière que politique, a été insupportable et a résulté dans l’horreur qu’a constitué la seconde guerre mondiale, ayant canalisé la haine et la violence envers des boucs-émissaires bien connus. S’il n’est pas possible, encore une fois, de faire une comparaison exacte entre ces deux évènements, il ne faut tout de même pas sous-estimer les effets qu’une telle humiliation, que subit la Grèce depuis 5 ans et qui semble loin d’être terminée, peut avoir dans le futur. Continue reading

Quand les institutions européennes tuent la démocratie, elles tuent l’Europe!

Greek-solidarity-protests

Les institutions européennes, dont notamment la Commission, la BCE et l’Eurogroupe dirigent l’Europe dans le mur. Il faut être profondément choqué face à l’arrogance et face au sentiment de supériorité qui guide ces dernières à l’égard à la crise et du peuple grec. C’est le parachèvement d’une technocratie complètement déconnectée des citoyens qui trouve sa cause dans un manque de démocratie flagrant de certaines institutions, notamment de la Commission, mais aussi à travers le FMI et la BCE qui ont un poids considérable dans les discussions au sujet de la Grèce alors qu’elles ne portent qu’un poids négligeable de la dette grecque (32 milliards pour le FMI et 20 milliards pour la BCE) par rapport aux pays membres de la zone euro (193 milliards d’euros).

Continue reading

L’échec de la campagne référendaire et le fossé grandissant entre la classe dirigeante et le peuple

11430261_10152824159685064_516891834_n

Le référendum du 7 juin dernier a démontré très clairement que les Luxembourgeois restent attachés aux valeurs de leur identité telles la nationalité et la langue. S’il était possible de s’attendre à ce que le « non » à la question de l’ouverture du droit de vote aux résidents étrangers réunisse une majorité des votants derrière lui, il n’était pourtant pas vraiment prévisible que quasiment quatre électeurs sur cinq se prononceraient aussi clairement contre les propositions issues de la majorité parlementaire en vue d’intégrer la réforme constitutionnelle prévue en 2017, en particulier quant aux deux autres questions posées concernant l’ouverture du droit de vote facultatif aux mineurs de plus de 16 ans et la limitation des mandats ministériels à 10 années consécutives.

L’expérience du 7 juin dernier a ainsi démontré qu’il existe de plus en plus un fossé entre les représentants et le peuple luxembourgeois, un fossé qui pendant la campagne référendaire a été quelque peu ébloui du fait d’un lobbying important du « oui » mais qui finalement n’a pas pu masquer un malaise allant crescendo. Continue reading

Les imprécisions du débat sur l’ouverture du droit de vote aux résidents étrangers

Referendum_Luxembourg_2015_Posters_Cessange_1

Dimanche prochain, le 7 juin 2015, les luxembourgeois seront appelés aux urnes pour se prononcer sur 3 questions posées par voie référendaire notamment sur la limitation des mandats ministériels à 10 ans consécutifs, l’ouverture facultative du droit de vote aux mineurs de plus de 16 ans et sur l’ouverture du droit de vote des résidents non-luxembourgeois sous condition de vivre pendant au moins 10 ans au Grand-Duché et d’avoir préalablement pris part soit à des élections municipales, soit européennes.

Une quantité considérable d’encre a déjà coulé au sujet des trois questions. Pour ma part, j’aimerai revenir de manière brève sur le débat et sur la pertinence de certains des arguments avancés quant à l’ouverture du droit de vote des résidents étrangers. Continue reading

La Grande Nation et son désamour pour l’Europe

D’une manière générale, les résultats des élections européennes n’ont au fond rien de surprenant. Le PPE et le PSE forment les plus grands groupes au Parlement européen et les partis eurosceptiques et anti-européens connaissent une large poussée en matière de députés européens. Ces poussées anti-européennes, sans les négliger, ne doivent pas être surévaluées en tant qu’elles étaient prévisibles et sont une conséquence de la période difficile qu’à connu l’Europe au cours de ces dernières années marquées par les politiques d’austérité, le chômage record et la perception de la “monarchie absolue bruxelloise’’ qui est trop éloignée des européens.

Les élections doivent néanmoins interpeller tous les citoyens européens en tant qu’elle sont l’expression d’une exaspération générale à laquelle il faut remédier au plus vite ce qui se traduit par une plus grande justice sociale, de la croissance, de l’emploi et surtout et aussi une plus grande transparence des institutions européennes ainsi que plus de démocratie. Ce n’est qu’en tournant à ces visses que la construction européenne aura un avenir. Continue reading

Finance over Democracy: Why we need to rethink our way of governing the European Union

The European Union has since its creation in 1992 never been as much criticised as nowadays. The idea of a communitarian Europe has evolved into an idealistic and unreal concept far from the reality of disputing and divided European States. The increasing hostility towards the EU has various reasons leading to the outcome that Europeans out of desperation and anger are not willing anymore to support the European formation as a whole. Citizens have lost their trust in the institutions as they feel misunderstood and insufficiently represented in their interests. As a consequence, communitarianism in Europe is largely endangered by nationalist and extremist tendencies which have witnessed a tremendous rise over the last few years, largely profiting from the delicate political and financial situation many European countries find themselves in.

We are in this development going to analyse the reasons for this rise of anti-communitarianism and going to seek for solutions regarding the necessary response the European Union has to give to regain confidence among its citizens. Continue reading