Nation-Branding: Un moyen efficace pour promouvoir l’image du Luxembourg à l’étranger?

78861-GomB_CKO3Wqzc1yuaRapwA (1)

Depuis 2013, le Luxembourg conçoit une image de marque sous la forme du « nation-branding » sensée promouvoir les atouts du Luxembourg à l’international.
Après une période de réflexion de douze mois, l’ouverture, la fiabilité et le dynamisme ont été retenus comme principales caractéristiques du pays. Autour de ces trois critères a été présenté en octobre 2016 un logo « Luxembourg, Let’s make it happen », qui est sensé incarner ces valeurs et qui est désormais mis en avant sur de nombreuses communications officielles. Continue reading

Accès au Logement : L’heure de vérité a sonné

photo

Dans son histoire récente, le Luxembourg a démontré à plusieurs reprises sa capacité de s’adapter aux défis qui se sont posés à lui afin de se doter de bases solides pour l’avenir.
Lorsque la fin du secteur de la sidérurgie approcha dès les années 1970, le Luxembourg a entrepris des efforts significatifs afin d’engager une diversification importante de son économie. Ces adaptations successives de son économie lui ont permis de poser les jalons d’un développement économique assurant une généreuse redistribution sociale. Toutefois, les succès économiques du Grand-Duché ne doivent pas aveugler quant à l’existence de nouveaux défis dont certains sont d’une importance vitale et doivent être relevés d’urgence. Continue reading

Populistesch Aussoen vun Volleksvertrieder ob den sozialen Netzwierker sinn an der Moud, och zu Lëtzebuerg

Rezent gouf zu Lëtzebuerg kontrovers iwwert verschidden Aussoen vun Deputéierten ob den sozialen Netzwierker diskutéiert. Et schéngt sech elo eng wéider Ausso an dëser Lëscht anzedroen. An engem Facebook Post vum 9. Dezember 2016 huet den Chamber Deputéierten David Wagner sengem Ierger iwwert déi rezent Projektioun vun engem Spektakel « Son et Lumières » zum 125ten Gebuertsdag vun der Dynastie ob Facebook Loft gemaach. Um Fong wor hien ferme genervt dass d’Chamberssëtzung vum 8. Dezember huet missen ofgebrach ginn wéinst der Projektioun vun dësem Spektakel an dat huet hien dunn um soziale Netzwierk wësse gelooss.

Continue reading

Les débats autour des traités de libre-échange constituent un grand défi pour notre démocratie

3ee462636ec8bcbef63d1d052a6fe87e

Récemment, RTL a retransmis son émission « Kloertext » au sujet des traités de libre-échange, notamment TTIP, le traité transatlantique entre les Etats-Unis et l’Union européenne et CETA, son pendant canadien, qui font l’objet de vives critiques de la part de la société civile mais aussi d’une partie de la classe politique depuis de nombreux mois. En effet, ces traités de libre-échange, dont l’opinion publique a beaucoup de mal à mesurer la portée, donnent lieu à tous les fantasmes aussi bien parmi les farouches partisans comme parmi les plus grands pourfendeurs de ces derniers. Cependant, le fantasme alimente l’idéologie aveugle et s’oppose à l’analyse factuelle. Cette situation est problématique car elle s’oppose à la nécessité d’un débat public instructif et constructif sur un tel sujet.
Continue reading

Quel bilan tirer du quinquennat de François Hollande ?

francoishollande.jpg

Alors que le quinquennat de François Hollande touche progressivement à sa fin et que les débats en vue des prochaines élections présidentielles sont bel et bien lancés, il n’est pas inutile de dresser un bilan de la présidence du chef de l’Etat pour évaluer son passage à l’Elysée mais aussi pour esquisser des pistes de réformes qui devront être engagées dans les années à venir.

Continue reading

The french labor reform: a story of power relations, fears and incoherences

823975--

The French labor reform triggered controversies and serious opposition from labor unions and students. The draft bill, envisioning to help firms getting around easier the 35-hour work week, limiting severance payouts and reducing unions’ power to block company moves, has as an objective to safeguard and promote the competitiveness of businesses operating in France by giving them enhanced flexibility when hiring and dismissing workers. Continue reading

Europe’s position on data protection: The story of a huge gap between ideal and reality

cameras

It is not always easy to see a clear line in the difficult relationship Europe maintains with its core values and data protection policies. The current development aims to point out contradictions on the European fight for increased data protection and to give a sense of responsibility to our governments when it comes to protecting democracy and fundamental rights. But first, let’s start off with something positive. The EU Court of Justice rendered a remarkable decision on October 6th 2015, invalidating the Safe Harbor principles. The Safe Harbor Privacy Principles allow US companies to register their certification if they meet the European Union requirements in order to transfer and process data collected from Europe to the United States. Facebook, Google and many more depend on this certification as under European law, companies are not allowed to send personal data to countries outside the European Economic Area unless they guarantee adequate levels of protection. Continue reading

Constitutionnaliser l’état d’urgence, c’est accorder une victoire au terrorisme

ATTENTAT PARIS LE JOUR D APRES

« Le pacte de sécurité l’emporte désormais sur le pacte de stabilité », tels ont été les mots prononcés par le président Hollande devant le Parlement réuni en Congrès quelques jours seulement après les attentats du 13 novembre. Le président a annoncé à la même occasion la création de 5 000 postes dans la police et la gendarmerie en deux ans, 2 500 dans la justice (notamment dans l’administration pénitentiaire) et 1 000 dans les douanes, pour faire face au renforcement des contrôles aux frontières. La période actuelle que traverse la France nécessite des mesures exceptionnelles afin de protéger au mieux la population face à une menace terroriste particulièrement élevée en ce moment. Un renforcement des effectifs de police est en ce sens une mesure légitime, à la fois pour répondre à l’attente des Français et pour renforcer ces effectifs qui ont été considérablement diminués notamment sous le quinquennat de Nicolas Sarkozy. Ces mesures font partie du bon sens aussi longtemps qu’elles restent temporaires, nécessaires et proportionnées par rapport à une menace terroriste imminente.
Continue reading

L’échec de la campagne référendaire et le fossé grandissant entre la classe dirigeante et le peuple

11430261_10152824159685064_516891834_n

Le référendum du 7 juin dernier a démontré très clairement que les Luxembourgeois restent attachés aux valeurs de leur identité telles la nationalité et la langue. S’il était possible de s’attendre à ce que le « non » à la question de l’ouverture du droit de vote aux résidents étrangers réunisse une majorité des votants derrière lui, il n’était pourtant pas vraiment prévisible que quasiment quatre électeurs sur cinq se prononceraient aussi clairement contre les propositions issues de la majorité parlementaire en vue d’intégrer la réforme constitutionnelle prévue en 2017, en particulier quant aux deux autres questions posées concernant l’ouverture du droit de vote facultatif aux mineurs de plus de 16 ans et la limitation des mandats ministériels à 10 années consécutives.

L’expérience du 7 juin dernier a ainsi démontré qu’il existe de plus en plus un fossé entre les représentants et le peuple luxembourgeois, un fossé qui pendant la campagne référendaire a été quelque peu ébloui du fait d’un lobbying important du « oui » mais qui finalement n’a pas pu masquer un malaise allant crescendo. Continue reading

Les imprécisions du débat sur l’ouverture du droit de vote aux résidents étrangers

Referendum_Luxembourg_2015_Posters_Cessange_1

Dimanche prochain, le 7 juin 2015, les luxembourgeois seront appelés aux urnes pour se prononcer sur 3 questions posées par voie référendaire notamment sur la limitation des mandats ministériels à 10 ans consécutifs, l’ouverture facultative du droit de vote aux mineurs de plus de 16 ans et sur l’ouverture du droit de vote des résidents non-luxembourgeois sous condition de vivre pendant au moins 10 ans au Grand-Duché et d’avoir préalablement pris part soit à des élections municipales, soit européennes.

Une quantité considérable d’encre a déjà coulé au sujet des trois questions. Pour ma part, j’aimerai revenir de manière brève sur le débat et sur la pertinence de certains des arguments avancés quant à l’ouverture du droit de vote des résidents étrangers. Continue reading